Aux US, en attendant le mur avec le Mexique, le coronavirus fera l'affaire

(Référence ici) Points principaux:

  • Depuis la mise en place de nouvelles restrictions aux frontières liées à la crise du coronavirus (et entrées en vigueur le 21 mars), plus de 6,000 'migrants' ont été refoulés à la frontière Mexicaine. Et 80% de ces 'refoulés' l'ont été en moins de 2 heures!

  • Conséquence directe, le taux de détention de migrants a réduit de plus de 99% passant de 20,000 détenus en Mai à moins de 100 aujourd'hui.

Lecture:

  • Le gouvernement de Trump profite de la crise sanitaire pour passer en force des mesures qu'il peinait à promouvoir avant l’arrivée du coronavirus.

  • Il n'y a pas de limite à ce que l'on peut faire passer au nom du coronavirus, le virus 'roi' (cf. précédent post "Carême forcé"): un plan de sauvetage à 2 trilliard de dollars, des lois sur l'immigration, et pourquoi pas bientôt au moment du dé-confinement des lois pour contrôler les mouvements de la population (cf. précédent post "Les gouvernements à la chasse au données personnelles - merci coronavirus")?...

  • Nous assistons bien plus qu'à une crise sanitaire 'momentanée', mais bien à la refonte de tout les mécanismes de nos sociétés... Et il apparaîtra clairement en sortie de crise qui seront les nouveaux maîtres...