Des plans pour les vacances d’été et la rentrée? Oui, une crise sociale carabinée!

Points principaux:

  • Aux Etats-Unis la situation économique pourrait devenir ('encore plus') catastrophique en août. C'est en effet fin juillet que devraient se terminer les différents programmes d'aide aux personnes en difficultés:

  1. La subvention fédérale de $600 par mois pour ceux mis au chômage à cause de la crise sanitaire [fin le 31 juillet].

  2. L'interdiction des expulsions pour ceux qui bénéficient d'un prêt reconnu au niveau fédéral (1/4 des foyers) [fin le 25 juillet].

  3. L'interdiction de toutes les expulsions pour ceux habitant un Etat particulièrement touché par le coronavirus, comme la Californie [fin le 28 juillet pour la Californie].

  4. La mise en suspens du remboursement des prêts étudiants accordés au niveau fédéral [fin en septembre].

  • Plus de 40 millions de travailleurs américains ont perdu leur emploi pendant la crise sanitaire, et environ 40% de ces postes perdus pourraient ne pas être remplacés d'ici la fin de l’année.

  • En Europe maintenant, on apprend que la crise due au coronavirus provoquera une forte hausse du nombre de faillites d’entreprises à partir du second semestre (cf. graphique ci-dessous). On note qu'en France l'augmentation sera d'environ 21 %, concernera plus de 60 000 entreprises et près de 200 000 emplois directs...

Lecture:

  • Les chiffres pour la France vont malheureusement dans le sens de la projection que j'avais faite dans le post du 3 juin"Un PIB français à -11% sur 2020 selon le gouvernement. 'Impossible' selon le BlogaBJ...". A savoir: le gouvernement français s'est trompé sur (ou plutôt ne veut pas reconnaître) la gravité de l'impact sur l'économie française de la crise. Et le PIB français chutera d'au moins de 20% en 2020...

  • Mais au delà des chiffres et de la situation française, on voit se dessiner une crise sociale aux proportions bibliques en occident. Aux Etats-Unis par exemple, peut-on imaginer que la société survive longtemps avec 1/4 des foyers à la rue et plus de 20 millions de chômeurs longue durée? Les récentes émeutes (cf. post du 11 juin "Vers une nouvelle forme de société (Seattle en première ligne)") feront figure de promenades bucoliques en comparaison de ce qui nous attend... Dans ces conditions, on n'est pas surpris d'apprendre que le gouvernement américain serait en train de préparer un nouveau plan de sauvetage de son économie (avec une enveloppe en trilliards de dollars)...

(Références ici et là)