DOSSIER: Les origines du coronavirus

Premier dossier de cette revue de presse! Et sujet logique, puisque cette revue de presse est 'née' de la crise 'coronavirus'. Mais si l'origine de cette revue de presse est bien définie, celle du coronavirus l'est beaucoup moins... Essayons d'y voir un peu plus clair.


D'abord l'approche surnaturelle. En 1981 paraît une roman de science-fiction écrit par Dean Koontz, intitulé "Les Yeux des ténèbres"[1]. Dans ce roman, une arme bactériologique de type viral le "Wuhan-400" a été créée dans un laboratoire chinois (remarque: c'est dans l’édition de 1989 car dans la première édition de 1981 le virus était soviétique). Il est assez frappant de trouver un virus mortel associé à Wuhan et au chiffre 40. A Wuhan, car le laboratoire P4 de Wuhan, aujourd'hui le seul laboratoire chinois pouvant manipuler et étudier des virus type SARS ou coronavirus [2] n'a ouvert qu'en 2015! Au chiffre 40 aussi, car c'est un chiffre très fort en symbolique - ne serait-ce que pour le sens du mot quarantaine. Ce sont des similitudes qui évoquent celles entre le livre "Le Naufrage du Titan" et le "vrai" naufrage du Titanique: la réalité semble parfois rejoindre la fiction...


Ensuite, la piste de la chauve-souris. Du fait d'une grande similitude (96%) entre le coronavirus humain et celui de la chauve-souris, les experts s'accordent sur le fait que le coronavirus a son origine chez la chauve-souris [3]. Mais quant au passage du virus de la chauve-souris à l'humain (où, quand, comment), les opinions des experts divergent. Le premier point de désaccord est sur l'origine de la chauve-souris infectée. Il y a en effet trois sources possible:

  1. L'habitat naturel de la chauve-souris.

  2. Le marché de Huanan.

  3. Le laboratoire P4 de Wuhan.

Et pour chacune de ces sources de nombreux scénarios sont imaginables... Il y a semblerait-il tout de même un scénario 'majeur' par source, ce qui donne les 3 scénarios principaux suivant:

  1. Habitat naturel. Un fermier aurait utilisé de la fiente de chauve-souris pour fertiliser ses champs (méthode pratiquée dans certaines régions de Chine). Or le coronavirus de la chauve-souris est une maladie intestinale, et le fermier se serait retrouvé infecté par contact avec la fiente de chauve-souris. Il aurait ensuite voyagé sur Wuhan...

  2. Marché de Huanan. Une chauve-souris sauvage aurait été capturée et amenée au marché pour abattage et consommation. C'est là que le marchand ou le consommateur aurait été infecté. Cette théorie permet aussi de mettre en scène des animaux intermédiaires (comme le cochon) pour le passage entre l'homme et la chauve-souris.

  3. Le laboratoire P4. Ce laboratoire pratiquant des recherches sur le SARS et le coronavirus, notamment chez les chauve-souris [4] aurait put voir un chercheur infecté par contact avec les animaux cobayes. D'autant plus qu'en 2018 des experts 'américains' exprimaient des doutes sur la sécurité du laboratoire [5].


Enfin, les théories alternatives. Dans ces théories l'action humaine aurait jouée un rôle déterminant dans la création et/ou la dissémination du virus, et certains individus auraient donc une part de responsabilité dans la crise sanitaire qui suivit. L'attribution de cette responsabilité sur certains groupes de personnes, certaines institutions ou nations devient alors souvent le point névralgique de ces théories. Il est donc important de noter qui propage ces théories pour en apprécier la véracité potentielle. Mais reprenons une classification selon les sources possibles du virus pour passer en revue quelques unes de ces théories.

  1. L'arme biologique crée au laboratoire P4 de Wuhan. Dès la mi-mars un expert taïwanais en armes biologiques (Anthony Tu) suggérait une origine militaire au coronavirus [6]. Il pointait du doigt 4 différences moléculaires entre le SARS et le coronavirus, qui selon lui ne peuvent avoir qu'une origine artificielle. Autre constat en sa faveur, fin 2019 le gouvernement Chinois a d'abord essayé d'étouffer l'information autour de l’émergence d'une crise sanitaire puis fin janvier a envoyé en priorité ses experts militaires dans le domaines des armes biologiques en renfort du personnel de sante [7]. La manière dont le virus, qui était peut-être encore en phase de développement puisque sa mortalité (~10%) est assez faible comparée à celle d'autres armes bactériologiques [8], se sera retrouvé hors du laboratoire n'est pas élaborée... Certains média japonais suggéraient que la femme d'un chercheur du laboratoire P4 aurait vendu les chauve-souris cobaye au marché de Huanan...

  2. L'origine inconnue mais hors Chine. Pour détourner l'attention portée sur elle, et donner contre-partie aux accusations américaines de passivité dans la gestion de la crise, la Chine a développé l’hypothèse que le coronavirus soit d'origine américaine et qu'il est été 'importé' en Chine par des soldats américains à l'occasion des jeux militaires mondiaux 2019 tenus à Wuhan fin octobre [9]. Evidemment, le gouvernement américain a violemment fustigé cette version, et il faut bien lui reconnaître qu'il n'y avait aucun foyer aux US antérieur à celui de Wuhan, et qu'en voyant la situation actuelle des US (qui est peut-être le pays le plus touché par la crise, avec le plus lourd bilan humain annoncé et une économie à l’arrêt) on peut douter qu'il eut été d'aucun intérêt pour les américains de répandre un tel virus en premier lieu.


Au final, il semble clair que l'origine première du virus soit la chauve-souris. Quant à savoir s'il a été artificiellement retouché au laboratoire P4 de Wuhan à des fins médicales ou militaires avant sa propagation dans la population, c'est beaucoup moins certain. Et encore plus spéculatives sont les théories sur sa dissémination accidentelle ou intentionnelle à Wuhan.

Malgré tout, et ayant personnellement tendance à favoriser les explications à cause accidentelle (ou disons plutôt à cause accidentelle du point de vu de la créature 'humaine'), il n'en reste pas moins que la crise du coronavirus fournit un prétexte solide aux puissants de ce monde pour faire avancer leur agendas avec le moins de résistance possible de la part des populations concernées. Et c'est cette dernière assertion que cette revue de presse, commencée au début de la crise sanitaire, s'efforce de démontrer et de documenter....


Support visuel:







Le marché du Huanan est à 32km du laboratoire P4 de Wuhan










Le laboratoire P4 de Wuhan











Le marché du Huanan




Les références:

[1] No, Dean Koontz did not predict the coronavirus in a 1981 novel

https://www.cnn.com/2020/03/13/us/dean-koontz-novel-coronavirus-debunk-trnd/index.html

List of Level-4 facilities

https://en.wikipedia.org/wiki/Biosafety_level

[2] Only one lab in China can safely handle the new coronavirus

https://www.livescience.com/china-lab-meets-biosafety-levels-new-coronavirus.html

[3] How did coronavirus break out? Theories abound as researchers race to solve genetic detective story

https://www.cnn.com/2020/04/06/us/coronavirus-scientists-debate-origin-theories-invs/index.html

[4] Trail leading back to Wuhan

https://www.nationalreview.com/2020/04/coronavirus-china-trail-leading-back-to-wuhan-labs/

[5] China built a lab to study SARS and Ebola in Wuhan - and US biosafety experts warned in 2017 that a virus could 'escape' the facility that's become key in fighting the outbreak

https://www.dailymail.co.uk/health/article-7922379/Chinas-lab-studying-SARS-Ebola-Wuhan-outbreaks-center.html

[6] La vraie nature du coronavirus (article en Japonais) 新型コロナの正体...

https://www.iza.ne.jp/smp/kiji/life/news/200311/lif20031120000021-s1.html

[7] China Sends Military Aid To Help Fight Coronavirus Outbreak

https://www.newsweek.com/china-military-help-fight-coronavirus-1484269

[8] Biological warfare agents

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3148622/

[9] Blame game escalates between US and China over coronavirus disinformation

https://www.cnn.com/2020/03/24/politics/us-china-coronavirus-disinformation-campaign/index.html