Et on leur pèlera le jonc...

(Lien de référence ici)

Points principaux:

  • Le coût de la crise sanitaire en France se chiffrera en dizaines de milliards d’euros! On estime à environ 60 milliards d’euros de perte pour l’économie française par mois de confinement, soit 2,6 points de PIB

  • Le ministre de l’Action et des Comptes publics a annoncé le lancement d’une plate-forme en ligne pour récolter des dons. Mais cette cagnotte ne suffira pas et dans le pays le plus taxé au monde on peut se demander qui réglera la note. Macron pourrait être tenté de faire payer les propriétaires...

Lecture:

  • Même si pour la fin 2020 et en 2021 l’économie revenait à son niveau de 2019, il est fort peu probable que l'Etat puisse lever de nouveaux impôts sans déclencher le mouvement "Gilet Jaune 2.0"... Et lorsqu'un pays sans souveraineté monétaire ne peut plus payer ses dettes (et ne peut plus cacher le fait qu'il ne peut plus les payer), c'est le défaut de paiement.

  • A ce stade, le seul degré de liberté des politiques est de reconnaître le défaut de paiement maintenant pour le faire coïncider lui et ses mesures correctrices avec la période de confinement (plus facile de maîtriser un population cloîtrée à la maison) ou de temporiser le défaut de paiement pour, tant bien que mal, l'amener à éclater en sortie de crise sanitaire. Dans tout les cas: temps troubles et douloureux en perspective...