Israël, premier pays au monde à reconfiner

  • A la veille du nouvel an juif, Roch Hachana, Israël est le premier pays au monde à reconfiner sa population. Ce pays de 9,2 millions d'habitants était depuis peu devenu celui avec le plus haut taux d'infections par million d'habitants au monde, avec environ 6.000 nouveaux cas par jour (cf. graphiques ci-dessous). Ce reconfinement devrait être maintenu un minimum de 3 semaines, et donc aussi faire dérailler les célébrations du Yom Kippour puisque les rassemblements (les religieux inclus) ne sont plus permis.

  • Israël avait confiné sa population une première fois en mars, l'obligeant ainsi à fêter la Pâque juive en quarantaine, mais semblait ainsi avoir endigué la propagation du virus.

  • Pour expliquer ce retour fracassant du virus, beaucoup avancent que le déconfinement du pays en mai a été trop prématuré et trop rapide, ne laissant pas le temps à l’état de suffisamment accroître ses capacités de dépistage ou de traçage des infections.

  • La crise sanitaire s'est depuis politisée en terre promise, le premier ministre et l'opposition se rejetant la responsabilité de la situation actuelle.

Lecture:

  • Voici donc un exemple 'proche' d'un pays qui reconfine. Qui seront les suivants? L'Espagne, la France... (cf. post du 17 septembre)?

  • Bien que l'on puisse comprendre les motivations du monde politique à restreindre les rassemblements religieux en synagogue afin de contenir cette deuxième vague de coronavirus, on peut néanmoins s’intéresser à l'aspect symbolique. Le coronavirus s'en est d'abord pris à la Pâque juive, fête de la libération d'un peuple et d'un rapprochement au divin et à la Pâques chrétienne qui célèbre le retour de Dieu parmi les hommes. Il a en cela symboliquement refermé les portes célestes sur l'humanité. C'est maintenant au tour de la fête Roch Hachana qui est le nouvel an juif mais aussi la fête qui célèbre la Création et le début du rôle spirituel de l’humanité dans l'oeuvre de Dieu. Et bientôt aussi le Yom Kippour, le jour du grand pardon... C'est donc à une destruction de la 'boussole spirituelle' de l’humanité que l'on assiste.

  • Voyant ce qui symboliquement se déroule en Israël, et par extension dans le monde judaïque, on ne serait pas surpris de voir des développements similaires dans le monde chrétien, et espérerons (prions) pour avoir la chance de fêter Noël en 2020, seul moyen de spirituellement rouvrir 2021.

(Références ici et )