L'UE se procure 300 millions de doses du vaccin Pfizer/BioNTech

  • L'Union Européenne va acheter pour 200 millions de doses du vaccin Pfizer/BioNTech contre le coronavirus, une fois que celui-ci aura été confirmé sans danger et certifié par les autorités compétentes. Le contrat comporterait une option pour 100 millions de doses supplémentaires. Les premières livraisons devraient commencer fin 2020.

  • Pfizer/BioNTech, qui aurait un objectif de production à 1.3 milliards de doses d'ici fin 2021, avait annoncé en début de semaine une efficacité de 90% pour son vaccin.

  • Sûrement en réponse à cette l'annonce, le fond souverain russe ayant financé le développement du Sputnik V vient lui de revendiquer une efficacité à... 92%(!) pour son vaccin. [Éditeur: Sputnik-V avait créé l’événement en devenant le premier vaccin au monde à être approuvé pour un usage public en Russie en août dernier (volant ainsi la vedette à ses concurrents américains)].

Lecture:

  • Voilà donc l'Union Européenne se procurant 300 millions de doses chez Pfizer. On se rappelle qu'elle était aussi en négociation avec Moderna pour 80 millions de doses en août dernier (cf. post du 28 août). C'est donc un total de 380 millions de doses pour une population d’environ 450 millions, soit une couverture de 84% de la population. Et si l'on applique un prix moyen de 15 dollars de la dose (cf. post du 29 août) on voit que l'Union Européenne a ainsi débloqué près de 5,7 milliards de dollars en achat de vaccins! Les autorités auront donc intérêt à justifier leurs dépenses en vaccinant autant que possible la population.

  • Notons aussi comme un relent du temps de la course à l'espace entre les Etats-Unis et l'URSS dans la surenchère à l'efficacité des vaccins. Les similitudes sont assez troublantes. Comme il y a 63 ans, l'avantage en début de course allait vers la Russie avec un 'objet' nommé Sputnik... Avant que les Etats-Unis ne récupèrent leur retard en mobilisant les ressources de leur pays et surtout en lançant leur implacable machine 'marketing': les missions Apollos...

(Références ici et )