Le laboratoire P4 disculpé, la faute aux animaux!

  • Une équipe internationale d'experts menée par l'OMS vient de déclarer que l'origine du coronavirus est certainement animale et ne retient pas l'hypothèse d'une fuite du laboratoire P4 de Wuhan.

  • Ces résultats préliminaires sont le fruit de 4 semaines d'enquête sur le terrain. Mais la fiabilité de ces résultats est sujette à caution, puisque l'enquête n'a été rendue possible que plusieurs mois après le début de l'épidémie, retard imputé à de longues négociations sur sa mise en place entre la Chine et l'OMS.

  • L'équipe n'a pas non plus trouvé d'évidence d'une large propagation du virus à Wuhan ou hors de Wuhan avant décembre 2019.

  • De manière concomitante, une étude viendrait prouver que les personnes atteintes de démence auraient 2 fois plus de risque d'être infectées par le coronavirus et que les risques de complications et de décès seraient aussi plus élevés chez eux (cf. graphique ci-dessous).

  • L'explication de cette augmentation du risque n'est pas encore claire, certains médecins suggèrent que les personnes atteintes de démence auraient plus tendance à oublier de porter le masque et de respecter la distance sociale.

  • Cette étude repose sur l'analyse de 62 millions de fichiers médicaux électroniques d'américains de plus de 18 ans collectés entre le 1er février 2020 et le 21 août 2020.

Lecture:

  • Assez peu de surprises quant aux conclusions préliminaires de l'équipe de l'OMS. On se rappelle en effet que l'OMS saluait l'efficacité de la Chine dans la gestion du début de pandémie fin janvier 2020 (lire ici); et la Chine a eu presque 1 an pour préparer la visite des experts. Soulignons au passage que le marché de Huanan, où l'équipe s'est rendue, est fermé depuis janvier 2020...

  • L'étude sur la démence comme facteur de risque est plus surprenante: dans ces conclusions certes, mais aussi par l'ampleur des dossiers médicaux consultés (environ 1/5 de la population américaine) et par l'implication d'IBM dans l'histoire. Espérons que le respect des données personnelles ait été maintenu au cours de l'étude...

(Références ici, ici et )