Le président américain guéri du Covid-19?

  • Le président américain, qui avait contracté le Covid-19, vient de sortir de l’hôpital et a regagné la maison blanche. Il se dit en forme et prêt à reprendre sa campagne électorale, même si ses médecins ont indiqué qu'il n’était pas pour autant 'sorti d'affaires'.

  • Le président, âgé de 74 ans, a bénéficié d'un traitement composé de 3 médicaments dont 2 expérimentaux:

  1. Le remdesivir. Un anti-viral non encore autorisé sur le marché, qui a été développé contre l’hépatite C, sans grands résultats, mais qui se révèle plus prometteur contre d'autres virus dont le coronavirus et l'ébola. Il pourrait accélérer la rémission des patients.

  2. Le 'cocktail' Regeneron. Le laboratoire Regeneron aurait produit une solution expérimentale d'anticorps pour s'attaquer au coronavirus. Ces anticorps sont issus de cellules d'un patient qui a guéri du Covid-19 mais aussi de cellules de souris génétiquement modifiées pour avoir un système immunitaire 'humain' et à qui l'on a injecté la protéine cible du coronavirus. Ce médicament réduirait la charge virale des patients. Trump aurait reçu 8 grammes de ce traitement, là où les données préliminaires du laboratoire indiqueraient qu'une dose entre 2 et 3 grammes serait suffisante.

  3. La dexamethasone. Un corticoïde bon marché qui préviendrait les risques d'inflammation sur les cas sévères, et qui a sûrement été utilisé lorsque le président a été mis sous oxygène. Certains médecins ont rapidement indiqué parmi les risques de symptômes secondaires associés à ce médicament l'agitation et la paranoïa.

Lecture:

  • On est donc face à une personne âgée recevant 8 grammes au lieu de 3 d'un traitement expérimental en plus d'un médicament réservé aux cas sévères et dont les médecins sont 'réservés' sur le pronostic... Cela n'est pas très rassurant et n'est pas sans rappeler Mitterrand qui lui aussi avait caché son état de santé pour participer aux élections présidentielles de 1988 (et peut-être même de 1981). La seule différence est qu'avec Trump on devrait être fixé sur son état de santé en moins de 10 ans (le temps que Mitterrand avait caché son cancer).

  • Notons aussi l'impact de la crise sanitaire et des récents événements sur le cours de l'action Regeneron (voir ci-dessous). Le cours a été multiplié par 1.6 depuis janvier, et malgré une certaine baisse enregistrée en septembre, il est en train de remonter sûrement suite au fait d'avoir été utilisé pour soigner le président américain.

(Références ici, ici et )