Le Sputnik-V pourra-t-il passer à l'ouest?

  • Le directeur exécutif du GAVI (l'alliance du vaccin) a émis des doutes quant à l'efficacité du vaccin russe contre le coronavirus, nommé Sputnik-V; ajoutant qu'il 'aimerait voir les données' qui prouvent son efficacité.

  • La directrice de l'initiative du Royaume-Uni pour développer un vaccin a pour sa part déclaré que les autorités de l'ouest n’accepteront pas le vaccin russe, car insuffisamment testé.

  • La semaine dernière, le président russe annonçait que le vaccin russe était viable car ayant validé toutes les étapes de sécurité nécessaires.

Lecture:

  • On rappelle que le GAVI est l'organisation s'assurant de la distribution des vaccins dans les pays pauvres et que la fondation Bill Gates est l'un de ses principaux donateurs, ayant donné plus de 4 millions de dollars depuis la formation de l’organisation en 2000. Connaissant la prise de position stratégique de la fondation pour les compagnies américaines en train de développer leurs vaccins, on comprend mieux la remarque du directeur du GAVI... Et on comprend aussi que la Russie ne partagera jamais de données confidentielles sur le Sputnik-V avec le GAVI...

  • Concernant la déclaration de la directrice de l'initiative du Royaume-Uni pour le développement d'un vaccin, qui positionne les pays de l'ouest contre le vaccin russe, il est étonnant de voir un clivage géo-politique se dessiner sur une question sanitaire d’intérêt général... A moins que certains puissants à l'ouest aient un intérêt à voir un autre vaccin accepté et distribué... En tout cas, il sera intéressant de voir la position de la France sur la question.

(Références ici, ici et )