Le vaccin Pfizer et l'actualisation d'un vieux discours de 1961

  • Pfizer vient d'annoncer les résultats préliminaires des tests phase-3 de son vaccin. Ce vaccin serait efficace à 90%! (Éditeur: en juin, l'agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, ou FDA, indiquait qu'elle plaçait ses attentes en terme d'efficacité d'un vaccin à 50% - lire ici)

  • L'expert immunologue de la maison blanche, le docteur Fauci, qui n'a pas encore revu les résultats en détails, n'en a pas moins déjà salué cette réussite. Il a aussi rappelé que le vaccin développé par Moderna et l'institut national des allergies et des maladies infectieuses, dont il a la charge, pourrait obtenir des résultats similaires et offrir une alternative au vaccin de Pfizer.

  • Ce même docteur Fauci s’était quelques instants plus tôt adressé à l'association médicale américaine et avait exhorté les médecins à surveiller leurs déclarations publiques et à s'en tenir une position aussi apolitique que possible. Il ajoutait qu'il trouvait inquiétant de voir une certaine attitude 'antiscientifique' fleurir dans certains domaines de notre société.

Lecture:

  • Il semble que la course au vaccin soit rentrée dans la dernière ligne droite. Mais l'annonce tombe malheureusement trop tard pour le président américain sortant, qui avait tant promis un vaccin pour les élections... On peut néanmoins se demander si ces résultats, de toute façon préliminaires, n'eussent pas été disponibles une petite semaine plus tôt...

  • Dans un autre registre, l'avertissement du docteur Fauci à ses collègues n'est pas sans rappeler celui de l’ancien président américain Eisenhower qui en 1961 mettait en garde contre le complexe militaro-industriel. Presque 60 ans plus tard, le monde n'est pas entré dans une troisième guerre mondiale, tout du moins pas au sens classique du terme, mais de fait il est entré dans une "guerre" contre un virus.

  • Ne résistons pas à la tentation de reproduire le discours d'Eisenhower ci-dessous. Il suffit de remplacer la notion de "complexe militaro-industriel" (marquée en fonte rouge) par celle de "collusion des intérêts du monde pharmaceutique et des géants du digital" et le message redevient frappant de véracité pour nos contemporains.

  • "Dans les assemblées du gouvernement, nous devons donc nous garder de toute influence injustifiée, qu'elle ait ou non été sollicitée, exercée par le complexe militaro-industriel. Le risque d'une désastreuse ascension d'un pouvoir illégitime existe et persistera. Nous ne devons jamais laisser le poids de cette combinaison mettre en danger nos libertés et nos processus démocratiques. Nous ne devrions jamais rien prendre pour argent comptant. Seule une communauté de citoyens prompts à la réaction et bien informés pourra imposer un véritable entrelacement de l'énorme machinerie industrielle et militaire de la défense avec nos méthodes et nos buts pacifiques, de telle sorte que sécurité et liberté puissent prospérer ensemble"

(Références ici, ici et )