Les "bonnes recettes" de la fondation Bill Gates pour lever 9 milliards de dollars pour Gavi

Points principaux:

  • L'alliance globale de vaccination (Gavi), entité créée par la fondation Bill Gates il y a 20 ans pour vacciner les plus pauvres, vient de lever pour près de 9 milliards de dollars lors d'un sommet international rassemblant des chefs d’états mais aussi des producteurs de vaccins, des laboratoires pharmaceutiques et des organismes financiers.

  • L'argent collecté sera utilisé pour vacciner 300 millions d'enfants des pays les plus pauvres d'ici 2025 principalement contre la rougeole, la polio et la diphtérie mais devra aussi permettre la mise en place du réseau de distribution du vaccin contre le coronavirus quand celui-ci aura été développé.

  • La participation de quelques pays est résumée ci-dessous:

  • La fondation "Bill & Melinda Gates" s'est elle engagée à hauteur de 1.6 milliards. Les pays pauvres qui recevront l'aide de Gavi (et bénéficieront donc des 'retombées' de ces 9 milliards pour vacciner leur population contre la rougeole, la polio, la diphtérie etc.) représentent seulement 40% des dons (soit 3.6 milliards). Ils se sont cependant engagés à investir 6 autres milliards supplémentaires dans leurs services de distribution et d'administration des vaccins.

Lecture:

  • On est déjà soulagé d'apprendre que la France et la Commission Européenne à elles seules réussissent à trouver près d'1 milliard de dollars pour le Gavi, alors même qu'on nous explique des difficultés budgétaires sans précédent au sein de l'Union... Difficultés qui au passage justifient la fédéralisation de la dette européenne (cf. post du 19 mai "Le coronavirus va révéler le visage accompli de l'UE: un SPV!").

  • Mais revenons sur le sujet de la vaccination. Il semble qu'une des missions du Gavi est maintenant de s'assurer que la logistique de distribution du vaccin contre le coronavirus soit en place quand le vaccin sera prêt. L'enjeu est donc l’accès au marché des pays pauvres. Et avec les chiffres publiés par le Gavi, on peut facilement en estimer la taille minimum de ce marché: 300 millions de doses à environ 20 dollars la dose (prix des vaccins distribués par le Gavi) soit 6 milliards de dollars!! C'est suffisamment important pour s'en occuper à l'avance (alors même que le vaccin n'est pas encore développé).

  • Au passage, on voit ici un joli levier financier à l'oeuvre. En effet les états ont donnés pour plus de 7.6 milliards. Or ils ne bénéficieront pas des revenues de la vente du vaccin du coronavirus. Les laboratoires pharmaceutiques (et sûrement indirectement la fondation Bill Gates) eux ont sécurisé leur accès à ce marché de plus de 6 milliards en ne déboursant que 1.2 milliards...

  • Pour finir, on notera les similitudes entre cette levée de fonds pour le Gavi et celle qui a eu lieu en avril/mai pour financer le CEPI, voir vidéo ci-dessous... L'une des seules différences est qu'avec le CEPI c'est le développement du vaccin et sa production qui étaient sécurisées (la partie 'amont' donc).

(Références ici et là)