Les entreprises essayent déjà d'amortir la chute...

(Lien de référence ici)

Points principaux:

  • Au cours des 3 dernières semaines, plus de 130 entreprises Américaines et Européennes ont retiré plus de 124 milliards de dollars (chiffre sûrement très inférieur à la réalité) de leurs lignes de crédits, et ce en préparation des dépenses "sèches" (sans revenu) à venir. Premier graphique ci-dessous.

  • Pendant ce temps, les taux d'emprunt pour les entreprises explosent, d'autant plus qu'elles ont toutes leur score revu a la baisse... Deuxième graphique ci-dessous.

Lecture:

  • Dans un autre article (ici) , on apprend qu'un grand constructeur automobile (VW) dépense 2.2 milliards de dollars par semaine en coût fixes... Si l'on estime que GM est comparable à VW, on voit qu'avec 16 milliards débloqués, GM ne peut tenir qu'environ 2 mois sans revenu... Et pas beaucoup plus si la sortie de la crise sanitaire se fait à niveau de revenu diminués comparé à 2019

  • Pour la plupart des entreprises il faudra emprunter sur les marches, et s’assujettir à des taux scandaleux, qui les mettrons au service des banques et des vautours de la finance... A ce compte là, on comprend que les constructeurs français cherchent une solution alternative (nationalisation ou emprunt d’état) - référence ici