Les résultats du Sputnik-V sont aussi prometteurs...

  • Les résultats cliniques (phase 1/2) du vaccin russe contre le coronavirus, le fameux Sputnik-V, viennent d’être publiés: le vaccin a induit une réaction immunitaire chez les 76 personnes en bonne santé et âgées de 18 à 60 ans qui l'ont reçu. Sputnik-V a cependant fréquemment provoqué des effets secondaires mais sans gravité (cf. graphique ci-dessous). Ces effets secondaires seraient, selon les spécialistes, communs aux méthodes de vaccination qui reposent sur l'utilisation de vecteurs adénovirus, comme c'est le cas pour Sputnik-V.

  • Le mois dernier, et avant même d'avoir complété un test clinique de phase 3 (actuellement en cours sur 40,000 volontaires), Sputnik-V avait créé l’événement en devenant le premier vaccin au monde à être approuvé pour un usage publique.

  • Les autorités russes prévoient la production de masse du vaccin pour septembre et le début d'exportations d'ici novembre. La Russie aurait déjà reçu des commandes pour 1 milliard de doses de la part d'autres pays.

Lecture:

  • Coïncidence, cette nouvelle tombe le lendemain de celle sur les résultats cliniques du vaccin Novavax (cf. post du 3 septembre). Sans entrer dans une comparaison des résultats, il semble néanmoins que le vaccin russe ait un coup d'avance, puisqu'il a déjà été approuvé par les autorités de son pays d'origine et que des exportations sont prévues pour novembre. Dans un marché global où l'avantage d’être le premier à offrir un produit est si important et lucratif, on peut penser que les US, qui ont déjà investi des milliards dans leurs vaccins en développement, vont tout faire pour accélérer la finalisation de leurs produits et dans le même temps continuer à discréditer toute alternative non-américaine dans les pays 'alliés'...

(Références ici, ici et )