Plan de sauvetage : le retour!

  • Le président américain vient d'autoriser la mise en œuvre d'un second plan de sauvetage pour une enveloppe totale de 1,9 trilliards de dollars.

  • Dans le cadre de ce plan un chèque de 1 400 dollars devrait être versé aux américains gagnant moins de 80 000 dollars par an, aux parents uniques dont le revenu est inférieur à 120 000 dollars par an et aux couples dont le revenu est inferieur à 160 000 dollars par an. Le tout pour une facture de 400 milliards. Le plan prévoit également des chèques hebdomadaires de 300 dollars pour ceux qui ont perdu leur emploi jusqu'en septembre pour un montant de 246 milliards. L'aide spécifique au Codid-19 et au domaine de la santé ne représentent que 227 milliards, soit 12% du total (cf. détails dans le graphique ci-dessous).

  • Ce plan est passé sans l'appui des républicains qui l'estiment trop cher et mal conçu, laissant de côté ceux qui ont vraiment besoin d'une aide financière.

Lecture:

  • Un air de déjà vu, puisqu'il y a presqu'un an jour pour jour, l'ancien président américain mettait lui aussi à exécution un plan de sauvetage à 2 trilliards de dollars. L'économie américaine est donc 'sous perfusion' à hauteur de 2 trilliards par an. On rappelle que 2 trilliards c'est environ 10% du PIB américain de 2019, et environ 8% de la dette américaine.

  • Notons qu'il est difficile de juger de la meilleur aide possible dans une économie mise à genoux par le virus et des mesures sanitaires comme le confinement. Mais l'on peut signaler qu'une aide directe sous forme de chèques aux américains ne manquera pas de faire croître le taux d'inflation du pays sur les denrées de bases (entre autres les denrées alimentaires). Espérons que les effets indirects de ce plan ne créeront pas une situation encore plus difficile...

(Références ici et )