Pourquoi est-il si difficile d'aider les petites entreprises aux US?...

Points principaux:

  • Les démocrates de la chambre des représentants des États-Unis ont écrit aux PDG des grandes banques américaines pour leur demander des comptes quant à leur gestion des crédits d'urgence PPP (Paycheck Protection Program). Ces crédits, faisant parti du plan de sauvetage de l’économie US* et dont le montant total a été fixée à 660 milliards de dollars, sont destinés à l'aide aux PME.

  • Les démocrates de la chambre des représentants soupçonnent cependant les banques d'avoir favorisé l'obtention de crédits PPP aux compagnies 'solides' et non à celles petites et en difficulté.

  • Les banques JPMorgan, Chase, Bank of America, Wells Fargo, Citibank etc. ont toutes reçu cette lettre...

Lecture:

  • Il n'y a pas de soupçon à avoir. Fin avril, des cas d'attributions 'abusifs' de ces crédits PPP avaient déjà été rapportés par la presse. Alors, 75 compagnies cotées en bourse avaient reçues plus de 300 millions de dollars (voir table ci-dessous)... La question qui se pose est uniquement celle de l'amplitude du détournement des crédits. Et il faut bien reconnaître qu'en voyant la liste des banques soupçonnées, on serait plutôt surpris d'apprendre que seulement 300 millions de dollars, soit moins de 1% du total des PPP, ont été 'détournés'.

  • On peut citer au passage un autre 'dysfonctionnement' du PPP: l'allocation multiple des crédits. Un commerce ayant fait une demande (potentiellement la même) à plusieurs banques différentes pouvait recevoir un crédit PPP de la part de chacune de ces banques. Ni les banques, ni l’administration en charge ne recoupait les données pour éliminer les demandes multiples. Ici en cause, pour environ 116 millions de dollars (lire ici). Il faut dire que la banque n'a aucun intérêt à refuser un crédit PPP à ses clients. Elle empoche les frais de dossier, et le prêt est garanti par l’état!

  • Espérons qu'en France les plans d'aide aux PME aient été gérés avec un peu plus 'discipline'...

* cf. post du 21 avril "Décidément, 2 trilliards de dollars ne suffisent vraiment pas aux US pour contrer le virus..."


(Références ici et là, avec le site officielle du programme PPP ici)