Qui va payer la note US du coronavirus? La Chine?... (suite)

Points principaux:

  • La Chine a demandé aux US d'arrêter de la rendre responsable de la crise sanitaire liée au coronavirus, et s'est réclamée être elle aussi une victime du virus.

  • Cependant, la Chine reste la cible de nombreuses accusations aux US (opacité, mauvaise gestion etc.) et est même déjà l'objet de 7 poursuites judiciaires ('Class Actions') dont 2 exigent des dédommagements financiers: l'une pour 8 trilliards de dollars et l'autre pour 20 trilliards...

  • Un sénateur américain républicain a même déclaré qu'il est en train de travailler sur "une loi permettant aux américains de porter plainte contre les hauts fonctionnaires chinois responsables".

Lecture:

  • Dans mon précédent post "Qui va payer la note US du coronavirus? La Chine..." du 17 avril, j'envisageais déjà la possibilité que les Etats-Unis se préparent à un 'racket' de la Chine, mais là je suis moi-même surpris par la rapidité de la mise en place et par l'ampleur potentielle du dédommagement. Pour remettre les chiffres dans leurs contexte, rappelons que la dette américaine détenue par la Chine est de 1 trilliard de dollars, que le plan de sauvetage adopté par le gouvernement américain en mars était de 2 trilliards de dollars et que le PIB de la Chine en 2019 dépassait légèrement les 14 trilliards de dollars (voir ici).

  • La réalité est qu'il n'y a pas de bon chiffre pour un dédommagement financier... D'un côté, si les US exigeaient de la Chine plus qu'une remise de dette (i.e. plus que 1 trilliard) cela reviendrait à humilier et assujettir la Chine (genre traité de Versailles), mais d'un autre côté, il est évident que les dégâts économiques de la crise sanitaire dépassent facilement les 2 trilliards aux US... Il est des cas où la recherche de responsabilité devrait peut-être être laissée aux historiens...

(Référence ici)