Révolution en marche aux US

  • Le département de la sécurité intérieure des États-Unis planifie le déploiement de 150 agents de sécurité cette semaine à Chicago pour aider la police à lutter contre le crime. Depuis le début de l’année, les meurtres y ont augmenté de 48% comparé à 2019 pour atteindre 385 décès, et dans le même temps les fusillades y augmentaient de 46%.

  • La maison blanche, qui a déjà envoyé des agents fédéraux de sécurité à Seattle et à Portland, devrait annoncer plus tard dans la semaine un plan pour contrer la vague de violence qui sévit en ce moment dans les villes américaines.

Lecture:

  • La situation sur Chicago présente des similarités avec celle sur Portland (cf. post du 17 juillet): criminalité en hausse, affrontement avec les forces de l'ordre et réaction 'bienveillante' de la classe politique locale démocrate'. On notera même au passage que la maire de Chicago aurait bénéficié d'un support financier 'obscur' lors de sa campagne en 2019, ce qui rappelle les sources douteuses de financement du sénateur de l'Oregon qui refusait l'aide fédérale sur Portland (lire ici).

  • Mais avec Chicago, l'embrasement des villes américaines se propage. Et le voilà maintenant dévorer une grande ville américaine de près de 3 millions d'habitants! Avec Seattle et Portland (1.4 millions d'habitants en cumulé), on pouvait encore penser à une situation localisée, une sorte de laboratoire social des 1% (cf. post du 17 juillet). Mais lorsque l'on assiste au soulèvement de Chicago (et bientôt à celui de New York) avec le même modus operandi, on comprend qu'une révolution organisée se met en place. Et on peut penser que cette dernière pourrait être pilotée par ceux qui tiennent les élus démocrates par le portefeuille (on a déjà croisé quelques noms dans cette revue de presse)...

  • Maintenant on peut se demander quel système de société nous a été préparé par l’élite américaine. Mais en considérant que les forces principales (en tout cas les mouvements d'apparence présentés au peuple) sont homosexuelles (LGBT) et raciales (BLM), comment ne pas anticiper une société qui renierait les principes fondamentaux des religions abrahamiques ainsi que la notion même de nation?

  • Finissions sur une référence symbolique forte. Ce weekend, à Portland, une jeune femme s'est mise nue en avant des protestataires pour tenir face aux forces de l'ordre. Les réseaux sociaux l'ont vite surnommée 'Athéna'. Rappelons qu'Athéna, déesse de la guerre, avait été la personnification de la liberté et de la république pendant la révolution française (voir image ci-dessous).

(Références ici et ici)