Une 'vague' de retraites forcées par la crise du Covid-19?...

  • Des économistes préviennent que la moitié des travailleurs américains de 55 ans ou plus sera 'appauvrie', c'est-à-dire devant vivre avec moins de 20.000 dollars par an, lorsqu'elle atteindra l'âge de 65 ans.

  • La crise sanitaire a touché plus durement l'emploi des personnes 'âgées' (cf. graphique ci-dessous) et près de 3 millions d'entres eux ont ainsi perdu leur emploi depuis le début de la crise sanitaire. Ils doivent maintenant considérer une retraite 'anticipée' faute de pouvoir retrouver du travail. Pire, si le marché du travail ne s'améliore pas, 1 million de travailleurs 'âgés' pourrait venir s'ajouter aux 3 millions précédents.

Lecture:

  • On voyait dans le post du 7 octobre le coronavirus creuser le fossé (la fosse?) social(e) en favorisant l'enrichissement des ultra-riches et l'appauvrissement des ultra-pauvres. Mais on constate qu'il n'y a pas seulement les deux 'extrêmes' de l’échelle sociale qui sont touchés, les travailleurs 'âgés' vont aussi s'appauvrir. A part les ultra-riches, c'est en fait toute la société qui semble sombrer de plus en plus dans la misère...

(Références ici et )